Les amants de la pleine lune, Ann Victoria Roberts

Publié le par Messaline

Les amants de la pleine lune

En 1886, Damaris Sterne a dix-huit ans et mène la vie difficile des filles de pêcheurs. Installée chez des cousins, elle n'a qu'une hâte : quitter ce foyer étouffant et les ruelles misérables du port de Whitby. Sa rencontre avec un inconnu, par un soir de tempête, va lui fournir l'occasion tant espérée. Lui, c'est Bram Stoker, alors régisseur de théâtre, qui a fui Londres et la tyrannie de son mentor pour se réfugier dans cette contrée du nord de l'Angleterre. Personnage tourmenté, fasciné par la violence et la mort, il subjugue Damaris et lui laisse entrevoir des horizons insoupçonnés. Elle se donne alors corps et âme et se plaît à lui conter les effrayantes légendes qui hantent la région, nourrissant sans le savoir l'imaginaire de l'auteur de Dracula. Mais on ne brave pas impunément les conventions dans l'Angleterre victorienne, comme Damaris va l'apprendre à ses dépens... 


C'est un joli roman, mais qui m'a un tantinet déçue. La lecture a été agréable. Le style est assez soutenu, j'ai trouvé, et c'est une histoire originale. 

L'auteur raconte, ou plutot "invente" la façon dont Bram Stoker a commencé à écrire, et notemment, la façon dont lui est venue l'idée d'écrire "Dracula". 
Ainsi, elle met en scène un environnement particulier dans lequel évolue une jeune fille qui rencontrera Bram et deviendra son amante. 

Ce qui m'a décue, c'est que je m'attendais à ce que l'auteur se penche plus sur les vampires. Bram rencontre Damaris, tombe amoureux d'elle, mais il est déjà marié. Ils vivent une passion, un été, loin de tous ... et doivent revenir à la vie réelle. Lui vers sa femme, elle ... se faire une vie après celà ... 
J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup (trop ?) de détails qui ne faisaient pas partie du duo Bram-Damaris. J'aurais préféré quelque chose de plus axé, de plus sanglant ... 

Je pense que je vais essayer de lire "Dracula" de Bram Stoker. Peut-etre aurais-je du le lire avant, je ne sais pas ...
 

Publié dans Romans étrangers

Commenter cet article

Messaline 07/10/2007 02:58

J'y compte bien !
Je ne connais pas du tout le style d'écriture de Bram Stoker, mais c'est curieux, j'ai l'impression de le connaitre le bonhomme ...
Enfin, je ne sais pas à quoi m'attendre ...

lamousme 07/10/2007 01:47

oui il faut lire bram stoker!!!!! ;o)