Le livre de Dina, tome 3, Herbjorg Wassmo

Publié le par Messaline

Le Livre de Dina, tome 3 : Mon bien aimé est à moi

Poursuivie par l'image atroce de sa mère ébouillantée, Dina, une enfant moralement abandonnée et mal aimée, s'installe dans des fantasmes et des hallucinations qui construisent son quotidien. Devenue femme, Dina est sans vergogne et ne se refuse rien. Mariée toute jeune à Jacob, un ami de son père, elle mène sa vie en toute indépendance et consume son entourage, du personnel de maison aux valets de ferme, des membres de la famille aux voyageurs de passage.
Immense fresque du nord de la Norvège au XIXe siècle, Le livre de Dina dresse le tableau naturaliste de la vie et les moeurs du lieu, et fait la part belle au personnage échevelé de Dina, inséparable de Lucifer, son cheval noir, sur fond de paysages grandioses et fascinants, au coeur des nuits polaires.
L'épopée romanesque à l'érotisme flamboyant d'une femme révoltée, convoitée, passionnée.

*****
*****

Voilà, j'ai terminé le 3eme volet de cette série scandinave. 
Dina poursuit sa vie à Reinsnes tant bien que mal, au milieu de ses morts (Hjertrud, jacob) et maintenant Niels, Mère Karen ... 

La vue d'ensemble reste la même que celle que j'ai essayé de décrire dans le commentaire que m'a inspiré le 2eme tome. 
A la lueur de ce dernier volumen j'ajouterais que je comparerais presque Dina à Calamity Jane. Femme parmi les hommes. Femme à la tete de tous. 

Dans le 2eme volume, elle rencontre Leo, le russe. C'est un homme qui ne tient pas vraiment en place. Il ne supporterait pas de rester au même endroit, malgré ses sentiments pour Dina. Et ce qui lui plait chez elle, c'est peut-etre justement cette indépendance avec laquelle elle vit au milieu des autres. 
Cependant, Mère Karen essaie de la pousser à se remarier, et la pousse à partir à la recherche de Leo, reparti à ses occupations. 

Entre le tome 2 et le tome 3, ils se croiseront quelques fois, pour de brèves étreintes. 
Puis, à la fin du 3, il revient ... 
Je n'en dis pas plus, je ne veux pas dévoiler la fin, qui est assez curieuse. Comme disait Hydro dans sont commentaire :  
hydromielle.over-blog.com/article-15147775-6.html#anchorComment
On est dans le flou, et j'aime interpreter comme je veux la fin. 

Comme dit Hydro, je pense que je vais lire prochainement la suite. Disons qu'il s'agit d'une autre trilogie, qui reprend la vie de son fils Benjamin. Histoire de savoir ce qu'il arrive réellement à la fin ... 


*****
*****

Voilà, c'etait le début de ma découverte de la littérature scandinave, étant donné que j'ai raté le Swap en question, je me fait mon Swap toute seule ! lol ! 
Donc, j'avais commencé avec quelques nouvelles de Jorn Riel, que j'ai découvert grace au Swap de Bibliofolie cet été, parce que j'avais décidé de les proposer à ma swapée, et de me les prendre pour moi par la même occasion, et je continuerai avec d'autres, que j'essaierai de choisir un peu plus contemporains. 

Ce soir (enfin, cette nuit, vue qu'il est 1h34) je vais attaquer un roman un peu plus conséquent, en fantasy. Je ne dis pas lequel, ça sera la surprise dans quelques jours. Mais je pense que j'aurai besoin d'un peu plus de temps que pour ces derniers. 
En attendant, je parlerai peut-etre de livres que j'ai déjà lus et qui font partie de ma bibliothèque d'Elite, histoire de faire patienter ... 

Publié dans Romans étrangers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hydromiel 06/01/2008 13:42

J'ai aimé la trilogie dans son ensemble, mais j'avoue avoir tout de même une nette préférence pour le tome 1