le lièvre de vatanen, Arto Paasilina

Publié le par Messaline

Le lièvre de Vatanen

Vatanen est journaliste à Helsinki. Alors qu'il revient de la campagne, un dimanche soir de juin, avec un ami, ce dernier heurte un lièvre sur la route. Vatanen descend de voiture et s'enfonce dans les fourrés. Il récupère le lièvre blessé, lui fabrique une grossière attelle et s'enfonce délibérément dans la nature. Ce roman-culte dans les pays nordiques conte les multiples et extravagantes aventures de Vatanen remontant au fil des saisons vers le cercle polaire avec son lièvre fétiche en guise de sésame. Il invente un genre : le roman d'humour écologique.

                                                                                     

 

 

J’ai bien aimé ce petit bouquin, qui m’a été gracieusement offert par Jasmine pour mon anniversaire.

J’ai ainsi pu un peu plus découvrir les paysages scandinaves dans ce petit roman frais (c’est le cas de le dire, nous sommes en Finlande J) où le personnage principal parcourt à pieds le pays aux cotés d’un lièvre.

 

Vatanen est donc, comme la quatrième de couverture le dit, journaliste à Helsinki. Excédé par sa vie quotidienne, il décide de s’enfuir lorsqu’il croise la route d’un lièvre. Il laisse tomber son collègue et part à travers la nature.

Chaque paragraphe raconte une petite anecdote, quelque chose à quoi Vatanen est confronté. Que ce soit une rixe avec un corbeau, une chasse à l’ours, ou une rencontre avec un dresseur de rennes, tout est raconté avec humour.

 

Il parcourra ainsi toute la Finlande pour arriver en Union Soviétique, avec son lièvre. 

Apparemment, Vatanen aurait existé. Je ne sais pas si c’est vraiment le cas, mais à la fin du livre, dans l’épilogue, Paasilina rend hommage (réel ou non) à Tom Vatanen. Je n’ai pas trouvé si l’info est exacte. Cela dit, ce livre a été adapté au cinéma, l’année dernière, avec Christophe Lambert dans le rôle de Tom Vatanen.

Publié dans Romans étrangers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Magou 26/09/2010 23:12



Je n'ai pas pu aller au délà des 3 premiers chapitres...


Après un nouvel essai je pense que je regarderai le film ;)



Messaline 29/01/2008 20:14

Ha ok, parce que sans que ça ne parraisse trop péjoratif, les romans de Jorn Riel sont quand même un peu gentillets :-)Pour Paasilina, je n'ai pour l'instant lu que celui là et "Prisonniers du paradis" que j'avais bien aimé.

Hank 29/01/2008 14:22

Quel ane je fais, j'ai placé ma question au mauvais endroit. C'est au sujet de Paasilina que je m'interrogeais sur le coté gentillet de ses écrits. Mais je me suis en partie rassuré en me renseignant sur ses autres bouquins, en particulier l'un d'entre eux : "Petits suicides entre amis", dans lequel, selon certains lecteurs, il manierait assez habilement l'humour noir. Je vais sans doute me laisser tenter par ces 2 là.

Messaline 29/01/2008 13:58

Jorn Riel fait des romans très humoristiques. Il n'aborde que très peu le mode de vie polaire, ce pourquoi, à la base, j'avais lu quelques romans. Je ne vais pas dire que je suis décue, parce que les 2 romans que j'ai lus m'ont bien fait rire, mais ce n'est pas ce à quoi je m'attendais. Celà dit, qu'il s'agisse de Paasilina ou de Riel, tu peux te lancer. ça ne te prendra pas bcp de temps et c'est agréable :-)Bon, ce soir, j'écrirai à propos de "Je suis une légende" de Matheson, que j'ai fini tout à l'heure ...

Hank 29/01/2008 13:43

Pas lu, et je connais pas du tout la littérature scandinave, donc je sais pas trop à quoi m'attendre. Je pense que je vais déjà lire le petit roman de Jorn Riel dont je t'ai parlé, et si le ton me convient (c'est pas trop gentillet ?), j'esssaierai sans doute celui là pour creuser un peu plus le sujet. Déjà le thème du retour à la nature titille ma curiosité ;-)