Allons voir plus loin, veux-tu ? Anny Duperey

Publié le par Messaline

Allons voir plus loin, veux-tu ?

Des histoires que tout sépare et une histoire que tout rassemble. Il suffit pour cela que l'auteur manipule ses personnages, que ces marionnettes se laissent articuler, bon gré mal gré. Il suffit encore d'accepter d'aller "voir un peu plus loin"... sans avoir peur de ses désirs. Dans cette machine de la vie recentrée sur quatre personnages, Anny Duperey propose un florilège de destins qui s'arrachent de leur condition. Tant bien que mal et surtout non sans mal.
Directrice d'une agence de voyages, Christine est une femme gagnée par la peur, sournoise, venimeuse, qui prend les formes déguisées de la lassitude, de la colère, de l'épuisement et de l'envie de tout laisser tomber. Paul, né dans le monde rural, est un homme meurtri par un milieu familial dépourvu de sensibilité. Solange trimbale son quotidien pathétique derrière un guichet SNCF. Enfin, Luc prend chaque instant conscience de l'échec de sa vie conjugale. Dans le sentiment d'être en bout de course naissent les rencontres des uns et des autres. La trajectoire à suivre sera le chemin des êtres de bonne volonté, tracé par un auteur qui, à l'évidence, a voulu faire la part belle au courage et à l'humilité. D'où un roman sans prétention, presque humaniste, qui, plus que raconter ses personnages donne l'impression de vouloir les donner au lecteur...


Voilà le livre de la premiere moitié de mes vacances, que j'ai terminé non sans mal pour être sure de ne pas le rapporter chez moi.
Bon, si j'en retiens quelque chose d'important, c'est de ne plus lire de livre écris par des acteurs !! lol !

Bref, j'ai pas spécialement aimé. Le livre fait 430 pages, mais on pourrait aisément en retirer 200 de paragraphes que j'ai trouvé copiés les uns sur les autres, reformulés comme ci, reformulés comme ça ... J'ai trouvé que ça n'avancait pas, alors qu'au final, l'idée n'est pas si mauvaise.

Le roman se découpe en 5 grandes parties. 1 partie consacrée à chacun des 4 personnages, avec un bref passage des rencontres furtives, et une cinquième partie ou tous sont véritablement liés.  

Au final, voilà ce que j'ai à en dire : de bonnes idées, des personnages vivants, sentimentaux, mais l'ensemble me fait l'effet de la même chose répété pendant 400 pages, ce qui au final, n'apprend rien de nouveau.
J'aimerais bien avoir l'avis de ShopGirl, qui, il me semble, l'a lu il y a quelque temps.

Voilà, je peux retourner à mes vacances ...
2eme partie demain : L'espagne !!

Publié dans Romans francophones

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Magou 26/09/2010 23:03



Sous la fine plume d'Anny Duperey, apparaissent des personnages touchants, émouvants. J'ai beaucoup aimé ce livre qui montre bien que le destin ne tient qu'à un fil et que nos décisions peuvent
changer une vie, voire la détruire…


http://mamzelle-bibliomaniac.over-blog.com/article-36314801.html



Messaline 19/03/2009 17:58

:)Après, ce n'est que mon opinion ... Pour moi il ne se passe pas grand chose, et j'ai une certaine aversion pour Mme Duperey ... Elle a gaché notemment un film que j'ai beaucoup aimé : "Eden à L'ouest" film à voir absolument. Elle y apparait 3 minutes mais ce sont 3 minutes de trop ! Si jamais tu le lis, viens nous donner ton avis ! Et bienvenue sur mon blog !

Mademoiselle Swann 19/03/2009 09:30

J'ai ce livre dans ma bibliothèque depuis plusieurs mois. Je l'ai pris puis reposé, j'ai lu les dix premières pages et je n'ai pas accroché bref je n'arrive pas à me plonger dedans...et vu vos commentaires je désespère de le lire!

Messaline 21/05/2008 11:29

Moi aussi generalement, c'est pour ça que j'ai voulu lire ce bouquin, mais franchement !! il m'a lourdée. Bon, je ne dis pas que ses autres bouquins me seront aussi pénibles que celui là mais bon, pour l'instant, je n'ai pas envie d'en retenter.

Dragonne 14/05/2008 17:23

Même si ce n'est pas mon genre préféré, j'aime parfois lire ce type de livre qui nous raconte des tranches de vie, des destins... Cela m'émeut parfois, me redonne espoir en l'être humain. Cependant au vu de ton avis, je ne lirai pas celui ci !!! :)