Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites, Marc Levy

Publié le par Messaline

Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites

Julia vit à New-York. Elle est infographiste. La vie semble lui réussir à tout niveau, elle file d'ailleurs le parfait amour avec Adam, et doivent se marier.
La veille de son mariage, elle recoit un appel du secrétaire particulier de son père. Son père qu'elle n'a pas vu depuis bien longtemps. Il ne pourra pas assister à son mariage. Mais cette fois, il a une bonne raison : il est mort. Et l'enterrement se déroulera le jour ou elle devait se marier.
En rentrant chez elle, elle s'apercoit qu'on lui a livré une énorme caisse en bois ...



Bon, voilà le dernier Levy !
Il fallait bien que je le lise avant de dire que je n'aime pas !
Celà dit, je ne dirais pas celà. J'ai pris plein de notes pendant la lecture, sur les ressemblances notemment.
Déjà, la ressemblance avec Sex and the city est flagrante. Stanley, l'ami homosexuel de Julia n'est-il pas copié sur Stanley, l'ami homosexuel de Carrie Bradshaw ?

Quand j'ai commencé la lecture, j'avoue que certains détails m'ont fait penser au roman de Cecelia Ahern "PS I love you". L'image des lettres dans la boite de la photo de couverture m'ont induite en erreur. Finalement, ça n'est pas du tout ça.
Et puis l'histoire se passe à New York. Forcément les personnages passent par les lieux les plus connus (Central park, la Vème avenue, Soho et Greenwich, le pont de Brooklyn ...

Pour les cotés qui m'ont un peu déçue, je citerais le fait que tout soit très prévisible, du début à la fin. Aucune surprise. J'ai trouvé, comme dans tous les romans de Marc Levy, trop de détails inutiles (parfois des lignes sur des trucs qui n'ont rien à voir avec l'intrigue, et au final, ne servent qu'à ajouter quelques pages au roman) et des clichés dont certains m'ont genée (comme  l'ami de Stanley mort du sida ... forcément, il était hommosexuel et il avait été infidèle !!).

Sinon, bon, dans l'ensemble, le livre se lit bien. L'histoire n'est pas désagréable.

Pour finir, je vous mettrai un lien d'un blog que beaucoup connaissent, sur lequel Shopgirl raconte un peu d'elle, un peu de Marc, elle qui est fan de l'auteur.
Toutes ces choses ...

Publié dans Romans francophones

Commenter cet article

Magou 26/09/2010 23:01



Un rencontre émouvante entre une père et sa fille au-delà du réel et qui va changer leur
vie à jamais. J'ai trouvé l'idée de départ assez saugrenue (surtout venant d'un Levy), L'histoire traîne un peu en longueur mais j'ai vraiment aimé la fin, je trouve que c'est ce qui fait la
richesse du scénario !


http://mamzelle-bibliomaniac.over-blog.com/article-levy-marc-toutes-ces-choses-qu-on-ne-s-est-pas-dites-57240092.html



dolce_vita 09/11/2008 00:51

Ok, j evais aller voir ton dernier post. En tous cas, j'avais vu le film "autant en emporte le vent" et je ne vois pour l'instant pas trop le rapport ... Enfin il me semble que l'époque déjà n'est pas la même mais bon, la ressemblance est peut-etre plus flagrante à la lecture du livre. Il faudrait que je lise cette fameuse histoire !

Maeva 08/11/2008 04:35

A propos de "la bicyclette bleue" > j'en ai parlé plus en details dans mon dernier post.Juridiquement il n'a pas été reconnu comme plagiat mais à mes yeux c'est carrement copié sur "autant en emporte le vent" (l'intrigue amoureuse est la meme, des scenes sont copiées...)J'ai lu "autant en emporte le vent" en juillet donc je l'avais encore bien en tete quand j'ai retrouvé les meme scenes/dialogues dans la bicyclette bleue (surtout que j'ai adoré "autant en emporte...")

Messa 08/11/2008 00:02

Oui c sur que pour 20€ ça fait cher et a ce prix je préfère autre chose. C'est sur que la quand j'ai vu qu'une membré du forum littéraire que je consulte régulièrement le prêtait en bibliothèque tournante j'ai sauté sur l'occasion.

Sinon pk dis-tu que la bicyclette bleue est un plagiat ? Un plagiat de quoi ? J'avais bien aimé le premier moi.

Maeva 07/11/2008 01:41

Je te comprends (sur le fait de critiquer sans avoir lu) Meme si ce n'est pas pour ça que je lirais les annuels romans de Nothomb (un seul m'a suffit...) ou "la bicyclette bleue"(=plagiat à mes yeux). Quand ca passe pas ca passe pas :)Là c'est different c'est un auteur que j'aime déjà. Je ne dis pas que je ne le lirais plus, mais que je ne mettrais plus 20€ dans ses romans aussi facilement vu que sur mes 4 derniers achats 1 seul en valait le coup. Les autres auraient put attendre la sortie poche.C'est drole de voir qu'on s'attendait toutes a la meme chose en voyant la couverture !