Au Pays de Dieu, Douglas Kennedy

Publié le par Messaline

Au pays de Dieu


J'ai enfin terminé ce livre ! Je dis "enfin" parce que j'avoue avoir pris mon temps, et pris beaucoup de notes.
J'ai décidé de lire ce livre parce que j'avais besoin, et envie, d'en savoir plus sur ce phénomène propre à l'Amérique, au retour de mes vacances sur le "Nouveau Monde", après avoir vu, quotidiennement pendant mes vacances, des gens faire leur signe de croix ou dire "thanks God" à chaque fin de phrase ...

Difficile de savoir par ou commencer. Je dirais tout d'abord à A_Girl_From_Earth qu'elle peut se précipiter à sa bibliothèque, ou même en magasin car cette lecture est vraiment très instructive.

Donc, dans ce livre (on ne peut dire "roman") Douglas Kennedy part, en 1988, découvrir le phénomène du christianisme dans le sud de l'Amérique, qui est réputée pour etre assez extrême, appelée d'ailleurs "la Ceinture de la Bible". A travers ce voyage, Kennedy raconte ce qu'il voit, les endroits qu'il visite, les Eglises qu'il découvre (Eglise dans le sens groupements idéologiques particuliers), les gens qu'il rencontre. Il faut noter que selon l'auteur, 80% des américains croient en Dieu.

D'ailleurs, ce qui est intéressant, c'est que ce n'est pas qu'un simple récit de voyage. Il raconte ce qu'il voit mais il y adjoint ses impressions, et ses analyses, en tant que non-chrétien.
Bref, ce roman est une mine d'informations sur le sujet. Il donc toutes les Eglises des villes et des Etats qu'il visite, répondant à des noms tels que :

- La Croisée des chemins (Gainesville, Floride)
- Vertes pâtures (Tampa, Floride)
- L'assemblée de Dieu (Lakeland, Floride)
- L'Eglise du Christ (Enterprise, Alabama)
- Eglise des premiers baptistes (Elba, Alabama)
- Eglise des Moissonneurs (Atlanta, Georgie).

Je n'ai pas tout noté, il y en a énormément. Dans chaque ville, ou groupement de petites villes. Avec bien sur à la tête, un pasteur, un lieu privilégié, parfois même une ville complete avec écoles, boutiques, administrations ...

Le récit insiste beaucoup sur le caractère "médiatique" de la religion aux USA. Les émissions de télé ou de radio, les "télévangélistes" sont courants et permettent de toucher à un plus large public, géographiquement parlant, mais aussi différents par centre d'intéret (Heavy Metal Religieux, ou les Jardins religieux d'Howard Finster).

Bref, au final, ce qu'il reste d'important de ce livre, c'est d'une part l'extrême que provoque la religion. Mais ça, je pense que chacun a sa propre idée de ce phénomène.
Mais si l'on regarde plus loin et qu'on essaie de comprendre, on voit que pour ces gens, Dieu est un réconfort. La cause du repli sur Dieu ? Le manque de confiance engendré par la société actuelle, la destabilisation des contemporains pour des raisons psychologiques quelconques, la fragilité de l'être dans un environnement qui le dépasse et qu'il ne maitrise pas ...
Par conséquent, ils ont besoin de croire en quelque chose, en quelqu'un qui les rassure ...
Sont-ils conscients du caractère immatériel de la religion ? Surement, je ne sais pas ... Mais quoi de plus important que de se sentir mieux, et si la Religion les aide, pourquoi pas ...?

Pour terminer, je voudrais citer un passage, ou plutot une phrase qui a retenu mon attention, et qui montre le "trop" de ce phénomène pour l'auteur ...

"C'en était trop pour moi; il fallait que je m'esquive, et vite".

Commenter cet article

keisha 26/02/2009 11:46

Ce livre est sur une étagère à la maison, vite l'en faire sortir !Si le sujet t'intéresse, tu as le livre de Sebastien fath paru chez Autrement, "Militants de la Bible; Evangéliques et fondamentalistes du sud des Etats unis" que j'ai lu et apprécié, il y a quelque temps déjà.

Dolce_Vita 25/12/2008 23:38

Merci A_Girl_From_Earth !! Joyeux Noel à toi aussi !!

Danielle 25/12/2008 16:53

test

A_girl_from_earth 24/12/2008 18:12

Je fais ma tournée bloguesque des Joyeux Noël, donc Joyeux Noël! :)

AcidCitrik 16/12/2008 20:21

Vi, tu peux retirer l'ancien lien. Par contre, je me suis mal exprimé concernant mon conseil : il s'agit d'un film et non d'un livre.