Monica et le Président : le rapport fatal, OP Verdier

Publié le par Messaline

Détails sur le produit


OP Verdier, c'est l'abréviation de Odile et Philippe Verdier, journalistes.

Ils évoquent ici donc, le scandale de l'affaire Lewinski, un peu comme une accumulation de faits, de reconstitutions de scènes, à partir des dépositions des deux parties et des témoignages des témoins.

J'ai ce livre depuis 1998 année de sa sortie, et je ne l'avais encore jamais lu. Je ne suis pas déçue de cette lecture. Ne connaissant que peu de choses sur cette affaire, je dispose maintenant d'un peu plus d'éléments.

Donc tout commence lorsque Monica entre à la Maison Blanche en tant que stagiaire, en 1995. Bill Clinton est déjà en procès avec Paula Jones pour des faits similaires.
Monica arrive découvre son nouveau lieu de travail, croise ses nouveaux collègues, son patron ...

Bref, tout le monde connait plus ou moins la suite.
Cependant, ce que nous ne savons pas, c'est comment c'est réellement arrivé. Les deux journalistes auteurs du livre se sont basés sur des témoignages, des documents officiels tirés du procès certainement, mais Monica était-elle amoureuse du Président avant d'entrer à la Maison Blanche ? ça, on ne le sait pas ... et on ne le saura sans doute jamais.

En tous cas, lecture intéressante. Ce n'est peut-être pas très glorieux pour Bill Clinton, d'être forcément assimilé à ses frasques, mais celà fait partie de l'histoire des Etats-Unis, tout comme les frasques de nos présidents français font partie de la nôtre.
D'ailleurs, peut-être lirai-je un jour le livre écrit par Mazarine ...

Commenter cet article

Messaline 05/04/2009 21:45

Oui et je crois que magré tout, Clinton a quand même la sympathie de pas mal de gens, américains ou autre. Il y a d'ailleurs un film qui va sortir sur lui, manifestement, je ne sais plus ou j'ai vu ça.

Géraldine 05/04/2009 21:23

Oui, finalement, on préférait nettementles frasques légères de Clinton au lourdes bourdes de Bush fils !