J'ai 20 ans et je couche dehors, Lydia Perréal

Publié le par Messaline

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51ZSR3RTNTL._SL500_AA300_.jpg

Voilà un livre comme j'en lis peu. Et d'en lire peu, ils ont d'autant plus de poids.

 

Lydia a 18-19 ans quand elle se retrouve dehors. Des diffiultés familiales avec une mère bizarre, et un père qui s'en fout un peu, et puis trop de rêves à la fois ...

 

Elle se retrouve donc balladée de foyers en foyers, à devoir aller obligatoirement de l'un à l'autre parce qu'il n'est pas possible d'y rester plus de quelques nuits d'affilée.

 

On la suit pendant toute cette année. Une année, c'est rien dans une vie. Sauf que quand on a 20 ans et qu'on est dans la rue, c'est une étenité.

 

Tout n'est pas triste dans cette histoire. Elle raconte les mauvais cotés, mais aussi les bons. Elle s'y fait des amis, ils sont solidaires, le sont moins, rencontre d'autres personnes ...

 

Au final, quand on est dans la rue, c'est quasi-impossible de s'en sortir, sauf si on rencontre les bonnes personnes. Une personne qui sera sympathique, qui fera confiance, qui proposera quelque chose ... L'enchainement de tous ces évènements, et la rencontre de l'amour lui permettra de s'en sortir.

 

A lire.

 

Le livre n'est pas du tout comme neuf. Il a été beaucoup lu.

Je l'envoie à qui veut.

Publié dans Romans francophones

Commenter cet article