La tache, Philip Roth

Publié le par Messaline

tache.jpg
La tache, c'est un évènement, une erreur.

C'est un quiproquo, une incompréhension.

Ou peut-être un complot.
Un complot contre le doyen de la fac. Celui qui avait donné son savoir, son temps à la fac. A ses élèves, à ses collègues. 

La tache, c'est l'histoire d'un homme qui, à cause d'un mot mal interprété, doit quitter son emploi, ses amis, ses collègues. Un homme qui doit se terrer, se cacher. Ne plus exister. 

Et puis La tache, c'est le récit de la vie d'un homme. Un homme qui n'est pas celui qu'on croit. Un homme qui ne voulait qu'une chose, ne pas être noir, ne pas être mis de côté, ne pas être montré du doigt. Un homme qui voulait être perdu dans la masse des gens normaux.

La tache, c'est la vie de cet homme racontée par un autre homme.

Publié dans Romans américains

Commenter cet article