Le crime de la Noël, laurent Cabrol

Publié le par Messaline

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51AYt-ZcnAL._SL500_AA300_.jpg

Voici un roman de saison ;)

 

ça faisait un moment que je l'avais dans ma bibliothèque et mon petit we de Noel (avec un long trajet en train) m'a permis de m'y plonger. N'attendant pas un grand roman, je m'y suis quand même bien laissée prendre.

Je ne pensais pas que Laurent Cabrol écrivait, mais je dois dire qu'il s'en sort pas mal. Bon, je n'aime pas tellement les polars, mais le fait de se plonger dans une affaire qui se passe dans les années 50-60 (?) dans un petit village du Tarn (lieu que je ne connais pas du tout) m'a bien plu.

 

Les personnages sont attachants, l'intrigue est bien menée, il n'y a pas tellement de vide. Les éventuels passages moins impliqués dans l'histoire de ce crime nous plonge dans la vie quotidienne des personnages, ce qui est loin d'être désagréable.

 

Donc voilà, la petite Annie, à peine née à peine orpheline, est élevée par ses grands parents dans une ferme du Tarn. On doit être à priori dans les années 60 quand l'action se déroule. L'un des seuls repères temporels est le mariage des grands parents aux alentours de 1920. Comptons en moyenne 20 ans pour la naissance de leur fils, et 20 ans pour la naissance de leur petite fille Annie.

A 10 ans, Annie est retrouvée morte sur le chemin, à proximité de la demeure d'un notable du village, lui-même accusé, il y a une dizaine d'année, d'avoir tenté d'agresser sexuellement une petite fille de 10 ans. Il avait été relaxée car la petite fille était revenue sur ses déclarations. Le village a cependant gardé toute son animosité contre lui.

 

S'en suit donc toute l'enquête, ponctuée des articles de journeaux de Justin Gilles, journaliste localier qui suit l'affaire de près, envoyé par son journal parisien.

Bien sur la solution est donnée en fin de roman, mais je ne dévoilerai rien ;)

Publié dans Romans francophones

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article