J'accuse, Emile Zola

Publié le par Messaline

http://www.cahiers-naturalistes.com/images/D08_Aurore_janv_98.jpg

Voilà, il me fallait un petit truc à lire pendant l'heure que j'ai passé en salle d'attete de mon médecin, et justement je venais de recevoir ce petit bouquin, j'en ai donc profité.

 

Au final, peu de choses d'apprise de cette lecture. On connait tous l'histoire et on sait tous comment ça a fini pour Dreyfus, et comment ça s'est fini tout court, presque une affaire étouffée dont on entend parler une fois de temps en temps quand un film est adapté de l'histoire, ou à l'anniversaire de l'affaire ... Au final, ce qui aurait pu être le plus grand (un des plus grands ?) buzz de la société française contemporaine qui n'a finalement été bien peu de choses.

 

ça m'intéressait de voir comment il avait reformulé l'affaire Au final, il le reformule pas grand chose. C'est évident puisque quand il a écrit cette lettre, la France était en plein dedans. Je ne sais pas quel péquenot reculé au fin fond de la cambrousse n'était pas au courant de l'affaire.

Il rend plutôt compte des ressentis, de ce qu'on aurait pu réagir, de ce qu'on aurait pu contrer. Tout, au final, aurait pu être contré. Tout, afin de ne pas y perdre un innocent, et de pas y perdre des personnages qui se sont retrouvés dedans (peut-être ?) malgré eux.

 

Voilà.

A lire.

Publié dans Romans classiques

Commenter cet article

cessy-loup 01/03/2012 20:37


Salut !
J'espère que tu vas bien.
Je viens de te taguer sur mon blog. C'est un petit jeu entre internautes. Tu n'as plus qu'à aller voir et à y participer.
Bises.

Lautier Georges 20/02/2012 11:20


Je voudrais vous envoyer mon roman MONTER LA VIE A CRU afin que vous puissiez le présenter dans votre blog. Je peux commencer par vous envoyer
un choix de « bonnes feuilles » en fichiers joints. Si vous pensez rédiger un compte rendu de cet ouvrage et le faire paraître, je suis
prêt à vous le faire parvenir soit en format papier, soit en format numérique. Il est édité par www.monpetitediteur.com


Pour l’envoi de la version papier, j’aurais besoin de votre adresse.


Merci par avance.


Georges Lautier


 


georges.lautier56@orange.fr